Famille

Lettre ouverte a mes enfants

Mes amours,

Demain, cela fera un an que nous avons quitté le Guatemala, la terre qui vous a vu naître (pour MacJunior) et grandir. Je vous ai déraciné et emmené loin de votre papa. Alors a cette occasion, je voulais vous écrire pour que un jour vous compreniez pourquoi nous sommes partis.

Tout d’abord, je veux vous assurer que Maman et Papa vous aiment beaucoup et même avec la distance, nous serons toujours la pour vous.

Je vais commencer par vous expliquer un peu votre histoire. Papa et Maman se sont rencontres au Guatemala bien avant votre naissance. Maman est née en France et Papa au Guatemala. Nous sommes tombes amoureux et nous avons décidé de t’avoir toi Kuku. Tu es ne en France car Maman voulait êtres près de Madette et Papi Bruno. Et lorsque tu as eu deux mois, nous sommes repartis vivre a Antigua au Guatemala ou tu as grandi.

Puis, nous avons décidé d’avoir un autre enfant pour que toi Kuku tu ne sois pas seul. MacJunior tu es arrivé 3 ans après ton grand frère au Guatemala et tu étais bien pressé de venir au monde! Kuku tu étais si content d’avoir un petit frère!

Mais petit a petit, Maman et Papa ont perdu cet amour qui les unissait et on a décidé qu’ils ne pouvaient plus vivre ensemble. Alors j’ai du prendre la décision la plus difficile de ma vie, de vous emmener en France loin de votre Papa. On a pris un avion et nos deux valises et nous sommes partis pour un long voyage.

Kuku, je sais que pour toi cela a été dure, ce changement de vie. Tu avais 4 ans, tu ne comprenais pas pourquoi Papa ne venait pas. Mais je sais aussi que tu as souffert de toutes nos disputes avec ton Papa. J’aimerai qu’un jour tu comprennes que ce changement je l’ai fait pour toi, pour te donner une meilleure vie, un meilleur avenir.

Mon ange, je suis tellement fière de toi! Du chemin que tu as parcouru en 1 an! Tu ne parlais pas français en arrivant mais tu as appris si vite. Tu arrive maintenant à former des phrases complètes et à te faire comprendre. Il reste encore un peu de travail de prononciation mais tu y travailles avec l’orthophoniste. Tu t’es habitué sans problème a notre nouvelle vie. Tu t’es fait de nouveaux copain a l’école. Rarement tu me parles du Guatemala mais j’espère que tu ne l’oublie pas.

Et toi MacJunior, je sais que tu n’auras pas de souvenirs de ta vie au Guatemala car tu es trop petit. Mais je veux être sûre que tu n’oublie jamais d’où tu viens. Et ton Papa, tu as bien compris que on doit se connecter sur l’ordinateur pour lui parler. Mais j’espère que bientôt tu pourras avoir des souvenirs avec lui en chair et en os, lorsqu’il viendra en visite pour vous voir.

Mes amours, je vous aime plus que tout au monde et je suis désolée si vous avez souffert de cette séparation et de ce changement de vie. Continuez d’être mes soleils qui éclairent ma vie. C’est pour vous et grâce à vous que je me bats tous les jours.

Bisous
Votre maman

cake1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s