Vie de Maman solo

Ma vie de maman solo: accepter sa mono-parentalité

Cette semaine j’ai commence a lire le livre « La Discipline positive pour les parents solos » écrit par Jane Nielsen, Cheryl Erwin et Carol Delzer.

Depuis un moment, j’ai l’impression de ne plus y arriver avec mes garçons. Je passe ma vie a crier et les punir. Ils me testent et connaissent mes point faibles. Alors j’ai acheté ce livre en espérant trouver des réponses ou des pistes.

Le premier chapitre m’a interpellé. Comment accepter sa mono-parentalité?

Trouver le chemin de la reconstruction et croire en son propre avenir est une excellente façon de transmettre à ses enfants ce dont ils ont besoin pour apprendre à construire des relations équilibrées.

N’essayons pas d’être à la fois père et mère. Un seul parent équilibré est suffisant. Efforçons nous de développer une attitude positive sur le fait d’être un foyer monoparental.

Voici 5 pistes pour vivre mieux sa parentalité en mode solo:

  1. Poser sur la vie un regard d’espoir – être positif sur son avenir!

Si nous sommes positif sur notre avenir en tant que famille, les enfants suivront l’example et se sentiront mieux dans leur peaux. Je me suis rendue compte que j’ai tendance a être trop negative, donc j’essais tous les jours d’avoir des pensées positives sur ce que je vis et ce que je vais vivre.

2. Elever ses enfants pour le futur

Il faut prendre le temps de réfléchir à ce que l’on souhaite que nos enfants apprennent de nous et de leur expérience de la vie. C’est une première étape cruciale sur la route d’une monoparentalité épanouissante et constructive. Pour moi ce que je veux inculquer aux garçons c’est qu’il ne faut jamais baisser les bras. Que si on veut on peut. 

3. Il n’y a pas de situation idéale

Etre en couple pour élever un enfant n’est pas forcément plus facile que d’élever seul son enfant. Car il y a souvent des désaccord. Il n’y a pas de situation idéale. Je l’ai bien vu avec mon mari, on n’était pas du tout d’accord sur comment éduquer nos enfants et on se disputait souvent a ce sujet. Donc en étant seule, je suis plus sereine pour leur inculquer ce qui me semble bon. Meme si des jours j’aimerai avoir un relais quand les enfants font de la resistance.

4. Se concentrer sur les atouts de la mono-parentalité.  

Nous pouvons utiliser les épreuves que nous traversons pour en faire des opportunités d’apprentissage qui font grandir. Une séparation est l’occasion d’enseigner à ses enfants le courage, la ténacité, le sentiment d’être capable et la résilience. Leur montrer qu’on peut s’en sortir quoi qu’il arrive. 

5. Prendre des decisions ensemble & developper le lien familial 

Il est important d’impliquer les enfants dans les décisions qui les concernent. Un divorce peut casser des liens mais aussi en resserrer certains. Pour moi et les enfants, se retrouver a trois a resserré nos liens. Et meme s’ils sont petits, j’essai d’écouter ce qu’ils veulent faire. Les faire participer de plus en plus a la vie de famille. Et ils aiment ca car ils se sentent importants. 

En bref, voici quelques points a garder en tete:

  • le lien qui nous unit a nos enfants prime sur tout le reste
  • N’essayons pas de changer tout d’un coup. Il faut y aller progressivement.
  • Faisons confiance a notre intuition, notre sagesse et notre bon sens

single-parent-post

Publicités

2 réflexions au sujet de « Ma vie de maman solo: accepter sa mono-parentalité »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s