Provence et Famille

Sortie en Provence: La Foret des Cèdres du Luberon

Juste avant le confinement, une amie m’a fait découvrir la foret des Cèdres a cote de Bonnieux dans le Lubéron. Avec le deconfinement et l’ouverture des forets, c’est l’endroit idéale pour aller respirer le bon air.

A quelques kilomètres de Bonnieux, cette forêt de cèdres majestueux, plantée en 1861 grâce aux graines du Moyen Atlas Algérien, offre aux randonneurs une magnifique balade aux pieds de ses géants du Lubéron. On peut la parcourir a pieds ou a vélo grâce a la piste cyclable qui la parcourt.

On a commence par pique niquer dans l’herbe puis nous avons parcouru le sentier botanique. C’est un circuit pédestre facile d’un dénivelé de 100 m sur 3 km. La balade est exceptionnelle par l’originalité des essences qu’on y trouve, mais aussi par la faune abondante qu’on peut y rencontrer, que ce soit des écureuils, des sangliers ou des oiseaux. Les sentiers embaument de cette odeur caractéristique qui évoque l’orient.

En longeant la piste cyclable on trouve de nombreuses cabanes construites aux pieds des arbres et même dans les arbres, au grand plaisir des enfants.

Pour y accéder, rejoignez Bonnieux et de la prendre la D36 en direction de St Pons. Ensuite ce sera fléché. La route monte jusqu’à 700 mètres d’altitude et offre de magnifiques panoramas sur le Luberon, Bonnieux et ses villages aux alentours.

Ne manquez pas la visites des villages de Bonnieux et Lacoste si vous avez le temps. Nous avons visite le village de Lacoste qui abrite le Château du célèbre Marquis de Sade. C’est en 1771 qu’il vint se réfugier dans ce château (qui appartenait à son grand-père) pour fuir Paris et les scandales provoqués par ses écrits érotiques et ses mœurs (très, très) libertines. Ce grand château du XI° est en partie en ruine et appartient maintenant au célèbre couturier Pierre Cardin qui le restaure et y organise chaque été un festival culturel.

Le village possède de charmantes petites rues pavées en calade qu’il faut prendre le temps de découvrir. Les rues montent et descendent, serpentent dans un petit labyrinthe charmant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s