Education

Let’s talk about sex #10dumois

Cette année, je continue les RDV du #10dumois proposés par Egalimere et ce premier thème est « let’s talk about sex ». C’est un sujet qui sort un peu de ma ligne editorale mais trés interessant. Car avant d’etre une mère, je suis surtout une femme 🙂

Je vais vous faire découvrir 10 faits insolites sur le sex.

  1. l’origine du mot vagin

Le mot « vagin » signifie gaine ou fourreau en latin, où etait enfermér l’épée.Ce qui suggère que l’amour et la guerre ont toujours été liés depuis des milliers d’années. Le mot désigne par extension la vision hétérosexuelle masculine et hétéronormée du sexe: le vagin ne servirait donc qu’à envelopper un pénis.

2. l’origine du mot penis

Le mot « pénis », quant à lui, est le mot latin pour queue et est probablement issu de l’ancien anglais faesl, qui signifie descendance. Il fut également employé dans le sens de «brosse à peindre». Une signification pour le moins étonnante, surtout lorsque l’on sait que le terme latin pouvait déjà être utilisé dans le sens de «membre viril»… Mais après tout, rappelons-nous que le pinceau, issu du latin peniculus, n’est ni plus ni moins qu’un diminutif de… pénis.

3. La taille du vagin

Contrairement à la croyance populaire, le vagin n’est pas un simple « trou ». Il s’agit plutôt d’une cavité dont la taille peut varier de 5 à 6,5 cm de largeur et de près de 7,6 à 15 cm de longueur. La taille moyenne d’un vagin est de 11,5 cm. Le vagin aussi entre en érection : le sang afflue dans les vaisseaux, et le vagin peut augmenter jusqu’à 200% de sa taille et de son volume au repos.

4. La taille du pénis

De tous les primates, l’homme a le plus grand pénis. Le gorille a un pénis d’environ 5 cm, tandis que celui du chimpanzé est de 7,6 cm. La baleine bleue à quant à elle le plus grand pénis du règne animal: 3,35 mètres ! Chez un homme (en éréction), la moyenne est de 15,11 cm…

5. Eréctions et ejaculations

L’homme a en moyenne 11 érections par jour et 9 érections par nuit et éjaculera environs 7200 fois dans sa vie. C’est ce que doivent hurler les spermatozoïdes lors de l’éjaculation, puisqu’ils sortent de l’urètre à une vitesse de 45 km/h. Autant vous dire que ça va vite. Très vite. Par ailleurs, le record de distance d’une éjaculation plafonne à 5,40 mètres. Sachez aussi que le sperme contient 3 antidépresseurs naturels et de la cortisol, qui active la sensation de chaleur.

6. L’origine du préservatif

Le préservatif (condom, en anglais) aurait été nommé ainsi d’après le Comte de Condom, un médecin britannique à la cour de Charles II. Ce dernier aurait mandaté le docteur afin qu’il lui trouve une parade à la syphilis, maladie qui causait des hécatombes à l’époque. L’intestin de mouton huilé a été un grand succès. Vu le temps qu’il fallait pour le fabriquer, pas étonnant que ces premiers préservatifs étaient réutilisés plusieurs fois ! Au 19e et au début du 20e siècle, les préservatifs n’étaient disponibles que sur ordonnance : les médecins les prescrivaient aux maris pour se protéger des maladies transmises par les prostituées.

7. Les premiers sextoys

Le premier sextoys de l’Histoire a été créé il y a 28.000 ans ! Loin de nos « rabbit » tous mignons, celui-ci était en pierre et mesurait 20 centimètres…Ouch ca ne devait pas etre trés agréable! Les premiers vibromasseurs sont apparus en 1883, et avaient une utilité un peu différente de ce que l’on connaît aujourd’hui. Son inventeur, le docteur Joseph Mortimer Granville, les avait confectionnés dans un but strictement médical, afin de réduire l’hystérie chez les femmes dans les asiles.

8. Plus de 100 orgasmes par heure

Mesdames, votre corps est merveilleux puisqu’il peut vous faire atteindre le 7ème Ciel 134 fois en une heure ! Les hommes, quant à eux, ne peuvent avoir que 16 orgasmes dans le même laps de temps. Et oui, l’injustice a du bon parfois…euh chéri? tu es pret?

9. D’où vient le Point G?

S’il créé encore de nombreux débats, le point G est en fait une référence au sexologue allemand Ernst Gräfenberg qui a parlé le premier de cette zone érogène en 1950.

10. l’homosexualite

Avant 1960, au Canada, l’homosexualité était considérée comme un acte criminel passible d’emprisonnement. Avant 1974, le manuel de diagnostics de troubles mentaux (DSM) considérait encore l’homosexualité comme étant une maladie mentale.

Et je vais finir par cette chanson de mon adolescence…alors let’s talk about sex!

2 réflexions au sujet de « Let’s talk about sex #10dumois »

  1. Très intéressant cet article qui nous apprend plein de choses en effet.
    Bon, je te laisse, je vais voir si j’arrive à atteindre 134 fois le 7ème ciel en 1 heure 🙂

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s