Site icon

#EnFranceAussi: Eygalières et la Chapelle Saint Sixté

Cet article participe au rendez-vous mensuel #EnFranceAussi dans le cadre du collectif de blogueurs « En France Aussi » et « le blog du mois » c’est-à-dire celui d’Annabelle, du blog MatanteA qui nous propose le thème « vieilles pierres ».

Profitant des mes vacances la semaine dernière, je suis allée faire une randonnée dans les Alpilles au départ d’Eygalières, un petit village perché aux vieilles pierres. A 10 km au Sud Est de Saint Rémy de Provence, c’est un village plein de charme qui a su conserver son authenticité.

En arrivant au pied du village, l’œil est immédiatement attiré vers le sommet de son piton rocheux qui offre un magnifique panorama sur les Alpilles. Là-haut se dresse les ruines du château, l’esplanade du vieux donjon (1672) et l’église Saint-Laurent (1153). Bâtie en 1672 avec des pierres venant du château, la Tour de l’Horloge est le symbole de l’indépendance d’Eygalières. En 1660, les villageois ont payé la rançon de leur seigneur, le duc de Guise, pris en otage par les Espagnols. En récompense, ils ont gagné les droits seigneuriaux de leur village.

Avant la randonnée je me suis promenée dans le village a la decouverte des maisons de pierres.

La randonnée commence par la Chapelle Saint Sixté. Située sur un tertre rocheux, à 1 Km du village, à proximité d’une source, elle fut construite au XIIe siècle à l’emplacement d’un sanctuaire antique. Un pèlerinage le mardi de Pâques se perpétue aujourd’hui encore en l’honneur du Pape St Sixte.

On fait le tour de la colline La Tete du Long Jean pour monter a la tour de guet, d’ou on a une belle vue sur les Alpilles.

Pour enfin retourner au village par des petits chemins. La randonnée fait 13 km avec 200 mètres de denivelé et est accessible a tous. Le tracé initial est ici. J’ai rajouté la montée a la tour de guet aprés le point 5.

Quitter la version mobile