Les Alpilles

#EnFranceAussi: une ballade a Saint Remy de Provence

Cet article participe au rendez-vous mensuel #EnFranceAussi dans le cadre du collectif de blogueurs « En France Aussi » et « le blog du mois » c’est-à-dire celui d’Eimelle de bog Tour et Culture qui nous a proposé le thème “Classé”. Vous pouvez retrouver toutes les participations des autres blogueurs : ici

Je vous emmène a Saint Remy de Provence, petite ville au cœur des Alpilles en Provence, classée station de tourisme. Haut lieu de culture et d’histoire, Saint-Rémy-de-Provence concentre à elle seule, tout le charme de l’art de vivre provençal attirant célébrités ou anonymes venus se ressourcer ici.

Le centre ville

Comme de nombreux artistes, flânez sur les boulevards ombragés, dans les rues étroites du centre historique et sur les petites places ornées de fontaines. Découvrez les belles boutiques et galeries d’art, rafraîchissez-vous et dégustez une cuisine gorgée de soleil faisant la part belle aux produits locaux et du terroir.

Les Antiques

Au sud de la ville, sur la route des Baux, se trouve le site de Glanum. Le site est signalé pour la première fois au XVIe siècle mais on ne le connaît jusqu’aux fouilles du XXe siècle que par les célèbres monuments des « Antiques « . Cet ensemble des « Antiques », mentionné par exemple par Nostradamus en 1555 dans les Centuries, marque la limite ouest de la ville. Il se compose d’un arc et d’un mausolée. Ce dernier monument a été élevé par trois frères de la famille des Julii en l’honneur de leur père, Caius et leur grand père. 

Les recherches contemporaines ont permis grâce aux campagnes de prospections pédestres de déterminer que la ville primitive (oppidum), qui demeure encore pour l’heure très largement inconnue, s’étendait sur une vingtaine d’hectares. Quelques traces d’occupation remontent au début du 1er millénaire avant J.-C. et les vestiges plus nets, encore sporadiques, aux VIIe et VIe siècles avant J.-C. Ce n’est qu’à partir du Ier siècle avant J.-C. que se développent l’habitat et les installations publiques. Le site sera finalement abandonné vers 260 après J.-C.

Pour le visiter:

1er avril au 30 septembre, tous les jours, 9h30 à 18h30 (sauf le lundi en septembre)
1er octobre au 31 mars, tous les jours sauf le lundi, 10h à 17h

Fermé: 1er janvier, 1er mai, 1er et 11 novembre, 25 décembre.

Toutes les informations sur le site internet du Glanum

Saint-Paul de Mausole et Vincent van Gogh

Situé a coté de Glanum, le monastère abrite un asile, l’hôpital psychiatrique de Saint-Paul-de-Mausole, qui se nomme aujourd’hui la « Maison de Santé de Saint-Paul ».

Vincent van Gogh séjourna un an dans cet hôpital psychiatrique, du 3 mai 1889 au 16 mai 1890, peu avant sa mort. Il y peignit de très nombreuses toiles : autoportraits, Nuit étoilée, Iris, Les Cyprès, Le Champ de blé au faucheur, Vue sur l’église de Saint-Paul-de-Mausole, Fontaine dans le jardin de l’asile, Le Jardin de l’asile, l’Entrée de l’asile, la Chambre de Vincent à l’asile, Couloir de l’hospice Saint-Paul, Vue des Alpilles, Colline à Saint-Rémy, Arbres dans le parc de l’hospice Saint-Paul…

Pendant quelques années, la cellule qu’occupa le peintre, dans l’aile gauche du bâtiment, fut aménagée en petit musée-souvenir. Mais la dégradation du bâtiment ne fit que s’accentuer. En dépit des articles et des suppliques, rien n’a été tenté pour répondre au vœu du peintre et faire de cette aile, « l’Atelier du Midi » dont il aurait rêvé. 

Ouvert 7 jours sur 7 du 1 mars au 31 décembre
10h 15 à 17h15  en hiver
9h30 à 18h45 printemps, automne, été.
Retrouvez toutes les informations sur le site du monastère Saint-Paul de Mausole

Lieux de départ de randonées

Si vous aimez randonner, Saint Remy est un point de départ idéal car située au cœur du Parc de Alpilles.

La plus connue est le sentier des echelles du Mont Gaussier. Je suis partie du parking sur le plateau mais on peut partir de Saint Remy.

D’autres belles randonnées que je recommande sont Le Vallon des Amants et le Lagon Bleu, la crètes de Alpilles ou La piste des Lombards par la crête .

On peut aussi aller voir les cascades et le canal des Alpines septentrionales. a la sortie de la ville en direction de Cavaillon. Ce canal irrigue le versant nord des Alpilles et prend l’eau dans la Durance pour aboutir dans les roubines de l’Anguillon et du Vigueirat.  D’une longueur de 119 km, il a été commencé en 1826 pour se terminer seulement en… 1875. Il avait vocation de compléter le canal des Alpines méridionales terminé en 1772. Il devait alimenter en eau 18 communes et 40 moulins….

Lac de Peiroou

Le Lac est un lac artificiel situé dans les Alpilles à Saint-Rémy-de-Provence, direction les Baux-de-Provence. Le nom « Peïroou » vient du provençal en faisant référence aux cavités naturelles de la roche dû à l’érosion. Son utilité initiale était de desservir en eau la ville de Glanum.

En suivant GR le on passe entre les roches pour monter et avoir une belle vue de l’ensemble.

En continuant le GR on peut aller rejoindre le sentier des echelles.

Comment y aller?

En voiture

  • Arles : 25 km
  • Avignon : 20 km
  • Marseille 90 km

En Car

Lignes régulières pour accéder à Saint-Rémy (toute l’année) :

  • Ligne 54 :
    Arles > Tarascon > Saint-Étienne-du-Grès > Mas-Blanc-les-Alpilles > Saint-Rémy-de-Provence > Mollégès > Plan d’Orgon > Cavaillon
  • Ligne 57 :
    Saint-Rémy-de-Provence > Eyragues > Châteaurenard > Rognonas > Avignon

Ligne estivale (du 4 juillet au 31 août 2020) :

  • Ligne 57 été :
    Arles > Fontvieille > Le Paradou > Maussane > Les-Baux-de-Provence > Saint-Rémy-de-Provence > Eyragues > Châteaurenard > Rognonas > Avignon

Pour plus d’informations sur le réseau ZOU :

https://zou.maregionsud.fr
0 809 400 013 (Prix d’un appel local – Disponible tous les jours de 7h à 20h)https://twl.sud.cityway.fr/wl-P8ALB0P/fr/itineraires/4/JourneyPlanner

En train

  • Gare d’Arles
  • Gare TGV d’Avignon

5 réflexions au sujet de « #EnFranceAussi: une ballade a Saint Remy de Provence »

Laisser un commentaire