Vie de Maman solo

Et si c’était possible #10dumois

Pour ma nouvelle participation au défi lancé par Egalimere, le thème est « Et si c’était possible». J’approche a grand pas de la quarantaine et je me sens seule. Je ne me suis jamais définie par mon statut sentimental mais là c’est comme si je recevais une claque en plein visage. Celui de la solitude. Due au… Lire la suite Et si c’était possible #10dumois

Vie de Maman solo

Ma vie de Maman solo: Bilan de l’année 2018

Bon on est déjà en 2019 et je n’ai pas eu le temps pris le temps d’écrire cet article annuel. Mais c’est les vacances, les fêtes, … oh et puis zut je n’ai plus d’excuses! Pourquoi faire aujourd’hui ce qu’on peut remettre a demain? Voici ma devise ces derniers temps 😉 2018 a été une… Lire la suite Ma vie de Maman solo: Bilan de l’année 2018

Vie de Maman solo

Les malheurs de Sophie

Je suis sur que beaucoup ont lu dans votre jeunesse les histoires des malheurs de Sophie, écrits par la Comtesse de Segur. Sophie étant mon deuxième prénom, ce titre me va a merveille… Car depuis le 6 Novembre je suis en arrêt maladie et les choses n’ont pas l’air de s’arranger. Pour ceux qui n’ont… Lire la suite Les malheurs de Sophie

Vie de Maman solo

Ma vie de maman solo: Quand ton corps flanche

J’ai repris le boulot il y a un mois 1/2 et il a fallut reprendre le rythme. J’étais contente de mon nouveau poste car c’est un boulot ou je bouge beaucoup. Sauf que voila, mon corps lui n’a pas l’air d’apprécier… Il y a 3 semaines, j’ai commencé a avoir des douleurs au cou mais… Lire la suite Ma vie de maman solo: Quand ton corps flanche

Vie de Maman solo

Ma vie de maman solo: quand la pause s’impose

Je sais je n’ai pas été présente sur le blog ces derniers temps mais la reprise a été compliquée. J’ai eu l’impression d’être en apnée depuis le 12 Septembre, date a laquelle j’ai repris le boulot. Depuis mi Septembre, je travaille a l’imprimerie des Frères Jacquelin a Beaune comme Assistante de Production/ Magasinier. Alors oui… Lire la suite Ma vie de maman solo: quand la pause s’impose